Présentation
Base documentaire
 ↑  
Archive des nouvelles

+ Année 2017
+ Année 2016
+ Année 2015
+ Année 2014
+ Année 2013
+ Année 2012
 ↑  
Contact
(Inscription suspendue)

Se connnecter (privé)

 ↑  
Nouvelle fiche argumentaire

Une nouvelle fiche a été mise sur le site :
Les gaz et pétrole de schiste
Des fiches ont été mises à jour
Voir le tableau des fiches argumentaires du GASN (barre des onglets)


Flash infos/Nouvelles
Les nouvelles actives sont postérieures au 20/12/2015 - 00h00
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les Archives des nouvelles

Résolution sur les sciences et le progrès dans la République.


Lettre écrite par Herve Nifenecker, président fondateur de Sauvons-le-Climat  http://www.sauvonsleclimat.org/.
Lettre et réponse.


Six ans après l’accident, la SFEN dresse un état des lieux de la situation sur place (santé des populations et des travailleurs du nucléaire, démantèlement des installations accidentées, décontamination des territoires) et présente les perspectives pour les années à venir.


Un excellent article de Sylvestre Huet sur son blog, très pédagogique.


Anomalies et irrégularités affectant certains générateurs de vapeur des centrales nucléaires d’EDF :
une mise à jour de l'IRSN



Proposition de résolution sur les sciences et le progrès dans la République.


Sous le choc de l'attentat de Nice le 14 juillet 2016, l’ARCEA manifeste sa compassion envers les victimes des attentats et leurs familles.

Vous pouvez laisser un message (modéré par l'administrateur).


Michel Rocard 1930-2016

Sauvons Le Climat vient de perdre un ami en la personne de Michel Rocard, membre de son comité de parrainage et signataire de son manifeste. Nous nous associons à la peine de sa famille, de ses amis et de tous ceux qui ont vu en lui un homme politique d’une qualité exceptionnelle par son courage, son honnêteté intellectuelle, sa profonde intelligence et sa lucidité.

Michel Rocard fut un des premiers politiques français à prendre conscience du réchauffement climatique et de ses dangers. Très réservé sur l’utilité de l’armement nucléaire, il contestait par contre la politique de réduction de la part du nucléaire dans la production d’électricité prônée par ses amis socialistes. A ses yeux l’énergie nucléaire, très faiblement émettrice de CO2, était indispensable pour lutter efficacement contre le réchauffement climatique.

Michel Rocard était convaincu de la nécessité pour le responsable politique de rechercher l’expertise scientifique. Ainsi fut-il un des très rares premiers ministres à avoir choisi un grand scientifique comme Ministre de la Recherche en la personne de Hubert Curien.

Plus récemment Michel Rocard fut indigné par les actions de groupuscules agressifs qui visaient à empêcher l’expression libre des scientifiques dans les débats publics. A l’initiative de « Sauvons Le Climat » il publia avec Robert Badinter, Jean Pierre Chevènement et Alain Juppé un appel dans « Libération » du  15 octobre 2013   intitulé « La France a besoin de Scientifiques et de Techniciens...et ils doivent pouvoir s'exprimer librement ! »

Pour de nombreux Français Michel Rocard personnalisait la possibilité de faire de la politique « autrement ». Il leur manquera, comme il nous manquera.


Défauts « sérieux » sur la cuve de l’EPR de Flamanville, déclaration sur les coûts d’un possible « Tchernobyl » en France, demande de moyens humains et financiers supplémentaires, « contexte préoccupant pour l’avenir »... Les récentes déclarations anxiogènes du patron de notre ASN ne manquent pas de surprendre voire d’inquiéter ceux pour qui notre nucléaire civil est une réussite technique, humaine et environnementale et une source de fierté.
La sûreté n’est pas seulement affaire de spécialistes : nous sommes tous concernés par la sûreté nucléaire. Même si chacun doit rester dans son rôle nous ne voyons aucun cadre où ce débat peut légitimement se dérouler. Pour tous, élus, citoyens, médias, il est temps d’avoir ce débat de société... (Lire l'article)



GAENA (ex GASN) / ARCEA
 

Pour être averti des nouveautés du site : visitez notre blog, et inscrivez-vous à la "Newsletter"
Ou bien utilisez les liens RSS

 ↑