Nous présentons quelques liens se rapportant à nos sujets.
Cliquer sur la flèche pour ouvrir une courte présentation,
puis cliquer sur son icône "mappemonde" en bas à droite pour accéder au site.

Nouvelles

Les nouvelles actives sont postérieures au 20/12/2015 - 00h00
Les nouvelles antérieures sont consultables dans les  Archives des nouvelles

 http://www.ifrap.org/La-loi-sur-la-transition-energetique-un-leurre-pour-le-sommet-mondial-de-Paris,14678.html

L’objectif de la conférence internationale sur le climat n’est pas de réduire la consommation d’énergie dans le monde, un but indécent face aux besoins des quatre milliards d’êtres humains qui vivent dans des conditions que les Français jugeraient misérables.

Ce n’est pas non plus de réduire la production d’électricité nucléaire, alors que 72 réacteurs sont en cours de construction dans le monde.

Ni de produire de l’essence à partir de céréales, alors que l’avantage écologique est douteux, et que le plein d’une voiture en biocarburant à base de maïs représente la ration annuelle (200 kilos) d’une personne dans un pays en développement.

Non, l’objectif fixé par le GIEC est de réduire la production de gaz à effet de serre.

Or le plan français décrit dans le projet de loi énergétique vise à une baisse de consommation finale d’énergie qui n’est pas atteignable, avec 1% de croissance annuelle de la population ; elle l’est d’autant moins avec une réduction de la part du nucléaire à 50% en 2025.

Elle n’est pas non plus souhaitable, avec la fermeture des centrales nucléaires qui aura pour effet d’augmenter le coût de l’énergie et les rejets de gaz carbonique, comme la politique allemande d’Energiewende le démontre année après année.

En définitive, en servant de vitrine à nos politiciens qui voudront faire de la surenchère, la conférence COP21 risque d’être une véritable malédiction pour les Français, qui devront payer les promesses faites au niveau international pendant des décennies.

A moins d’un véritable sursaut pour conjuguer écologie et raison : les auteurs ne désespèrent pas qu’un tel sursaut soit encore possible !

Lire la suite


logo_energ1a.gifNouvelle FAQ - le 23/01/2015 - 22h53

Une nouvelle FAQ (Questions/réponses) a été mise sur le site :

Projet de loi transition énergétique
La place du nucléaire dans la politique énergétique française

Voir le tableau des FAQ (barre des onglets)

Lire la suite



"Choiseul energy index 2015" - le 02/01/2015 - 17h24

L'institut Choiseul vient de publier le « Choiseul energy index 2015 », qui représente le palmarès mondial concernant l'énergie.

Lire la suite



GASN/Logos/fondation_ifrap.gifLa CSPE expliquée aux "nuls" - le 15/11/2014 - 14h34

Électricité : la taxe « CSPE » expliquée aux « nuls » : un article de l'IFRAP

Lire la suite


logo_energ1a.gifNouvel article - le 06/11/2014 - 18h24

Un nouvel article vient d'être mis sur le site : La bioremédiation (Patrick Michaille)

Lire la suite



Communiqué de SLC.
Après avoir étudié les différents scénarios du GIEC pour réduire les émissions mondiales de CO2, Sauvons-le-Climat se prononce résolument en faveur d’un développement mondial du nucléaire, qui seul pourra répondre aux enjeux d’une augmentation de la population mondiale, et de la recherche d’un mieux-être pour les plus démunis. Au lieu de courir après les chimères d’un stockage du CO2, et de l’électricité produite par des sources intermittentes et fatales, les pays en développement (Chine , Inde, Afrique du Sud, Amérique latine) ont les moyens de développer un nucléaire sûr, en complément de l’hydraulique : voilà les domaines de compétence qui permettront à nos enfants d’exporter la technologie française, et donc de maintenir leurs emplois ! 

Lire la suite


GASN/Logos/logo_energ1a.gifFiche mise à jour - le 17/10/2014 - 19h54

Un fiche argumentaire du GASN vient d'être mise à jour sur le site : Munitions à l'uranium appauvri

Lire la suite